Négocier mon prêt

 

1. Le taux du crédit :

Nos conseillers se charges de vous trouver les meilleurs taux du marché. Notre expertise et nos volumes nous permettent d’aller chercher pour vous les meilleures conditions. Sans négliger l’importance du taux, pour nous le taux ne représente que la « vitrine » de votre prêt.

Par exemple : Pour un prêt de 100 000€ sur 20 ans à un taux de 3.20% votre échéance mensuel sera de 565€ (hors assurances). Si votre taux augmente de 0,10% votre mensualité augmentera de 5€.

2. Les assurances du crédit :

L’assurance de prêt est l’un des éléments les plus important de votre prêt, le coût peut varié du simple au double selon la banque ou la compagnie d’assurance que vous choisirez, A elles seules, elles peuvent représenter jusqu'à 20% du coût total du prêt !

Même si le coût a son importance, il est indispensable de se concentrer en premier lieu sur les garanties assurées. Le fait de payer son assurance emprunteur moins cher ne veut pas dire que vous êtes moins bien assurés.

3. Les pénalités de remboursements anticipés :

Généralement les pénalités de remboursement anticipé pour un prêt immobilier son calculer sur la base d’un semestre d’intérêt plafonné à 3% du CRD, nous négocierons pour vous l’exonération de ces pénalités.

Exemple : Vous aviez souscrit un prêt immobilier pour un capital de 100 000€ sur 20 ans à un taux de 3.20, au terme de la 4ème année, vous vendez votre bien, il vous reste à ce moment 80 000€ à rembourser. Sans exonération d’IRA vous devrez verser des pénalités pour un montant de 1280€.


4. Négocier La garantie du crédit immobilier :

En général, vous aurez le choix entre une hypothèque ou une caution. Les banques préfèrent les cautions car elles ne sont plus responsable du "risque" du crédit (en cas de non payement la société de caution rembourse la banque et s'occupe de la vente de votre bien immobilier).

Le prix de ces cautions varie en fonction des banques : La banque populaire a son propre système de caution, le CIC et le CREDIT MUTUEL travaillent en général avec CMH, la BNP, la SOCIETE GENERALE travaillent avec crédit logement Le CREDIT AGRICOLE avec CAMCA et la CAISSE d'EPARGNE avec SACCEF Pour bien comparer, demandez le coût précis de la garantie (parfois une grosse partie de ce coût est remboursé en fin de prêt) et ne perdez pas de vue que dans certains cas (si vous ne souhaitez pas revendre votre bien immobilier avant la fin du crédit) il vaut mieux prendre un privilège prêteur de denier (PPD). Cette dernière garantie porte uniquement sur un logement ancien, prise au profit du prêteur. Proche de l'hypothèque, le P.P.D. entraîne des frais moins élevés que celle-ci puisqu'il n'est pas assujetti à la taxe de publicité foncière. Il ne peut garantir que la somme prêtée pour l'acquisition (donc pas pour financer les meubles par exemple.


5. Les modulations d'échéances :

La plus part des crédits immobiliers sont modulables, vérifiez que le votre le sera aussi et demandez quels sont les frais liés aux modulations. Cette option est un véritable atout pour votre crédit immobilier car elle permet de réduire sa durée (et donc son coût) en augmentant les remboursements. Par exemple, pour un prêt de 100 000€ sur 25 ans à 4.50%, le simple fait de rembourser 10 euros de plus par mois chaque années (comme si vous étiez encore locataire) vous permet de réduire d'environ 60 mois votre crédit immobilier : c'est à dire que le prêt se termine au bout de 20 ans au lieu de 25... Voir les conditions de modulation dans chaque banque

7. La pause crédit :

Très utile pour éviter de prendre une assurance perte emploi qui sont en général très chère pour des garanties très limitées... La pause crédit permet de reporter un certains nombres d'échéances. Vous pourrez trouver des prêts qui permettent 4 pauses de 3 mois soit 1 an d'arret de payement des échéances. Votre budget sera ainsi allégé en cas de coups durs

8. Négocier Le transfert de prêt :

Beaucoup plus rare (dans certains cas votre banque elle même ne saura pas que ca existe). Le fait que votre prêt soit transférable sur un autre bien est un plus car les taux actuels sont assez bas donc si vous avez un autre projet et que les taux sont moins intéressant, vous pourrez le financer avec une partie à taux avantageux


CONCLUSION : Il est très difficile d'arriver à négocier tous ces points et vous serez certainement obligés de faire des compromis. Si vous trouvez cela compliqué, confiez votre dossier à un courtier: c'est un professionnel du crédit qui saura vous trouver la meilleure solution.

Négocier mon prêt

NEGOCIER MON PRET

Préparer ma retraite

preparer sa retraite

Dernières infos

Preparer sa retraite

Quels sont les éléments qui déterminent le montant de votre retraite ?

Lire la suite...

Négocier mon prêt

Négocier votre prêt immobilier n’est pas aisé, il n’est pas toujours évident de maîtriser les composants de votre prêt. De nombreux points pour optimiser le coût de votre crédit immobilier sont à vérifier.

Lire la suite...

Actualité économique