Négocier mon prêt - La garantie du prêt

4. Négocier La garantie du crédit immobilier :

En général, vous aurez le choix entre une hypothèque ou une caution. Les banques préfèrent les cautions car elles ne sont plus responsable du "risque" du crédit (en cas de non payement la société de caution rembourse la banque et s'occupe de la vente de votre bien immobilier).

Le prix de ces cautions varie en fonction des banques : La banque populaire a son propre système de caution, le CIC et le CREDIT MUTUEL travaillent en général avec CMH, la BNP, la SOCIETE GENERALE travaillent avec crédit logement Le CREDIT AGRICOLE avec CAMCA et la CAISSE d'EPARGNE avec SACCEF Pour bien comparer, demandez le coût précis de la garantie (parfois une grosse partie de ce coût est remboursé en fin de prêt) et ne perdez pas de vue que dans certains cas (si vous ne souhaitez pas revendre votre bien immobilier avant la fin du crédit) il vaut mieux prendre un privilège prêteur de denier (PPD). Cette dernière garantie porte uniquement sur un logement ancien, prise au profit du prêteur. Proche de l'hypothèque, le P.P.D. entraîne des frais moins élevés que celle-ci puisqu'il n'est pas assujetti à la taxe de publicité foncière. Il ne peut garantir que la somme prêtée pour l'acquisition (donc pas pour financer les meubles par exemple.